img

Comment choisir un sommier à lattes ?

Le sommier est de la plus haute importance. Il est également indissociable du matelas puisqu’il a le rôle d’absorber un tiers de ce qu’il subit. L’achat d’un sommier est donc un choix à ne pas négliger. Cependant, si vous optez pour le sommier à lattes, comment faire pour le choisir ? Il existe plusieurs points importants à prendre en compte avant d’opter pour tel ou tel modèle.

Caractéristiques des lattes de ce type de sommier

sommier à lattes peut être réalisé dans différents matériaux. Acheter un sommier, c’est choisir parmi différents matériaux proposés. Les lattes sommier peuvent par exemple être réalisées en sapin, pin ou hêtre massif. Les lattes nues en pin ou sapin massif ont l’avantage d’être à faible coût d’achat. Effectivement, un sommier 90×190 est présenté à un tarif souvent compétitif.Cependant, il s’agit de lattes rigides qui n’ont aucune souplesse. Pour ce qui est du hêtre, il s’agit d’un bois de plus grande qualité qui a justement la caractéristique d’être souple. Lorsque l’on parle de hêtre multiplis, cela veut dire qu’il y a plusieurs couches de hêtre, renforcées par une feuille de carbone pour apporter davantage de solidité à la structure. Les lattes de bois dites fixes sont agrafées directement sur le cadre du sommier. Par contre, celles fixées sur rotule ne sont pas directement en contact avec le cadre, ce qui apporte une plus grande flexibilité au tout.

La suspension du sommier à lattes

La suspension décrit le confort associé à votre sommier. Vous pouvez retrouver trois niveaux de suspension dans les sommiers à lattes. Lorsqu’il n’y a pas de suspension, les lattes sont agrafées au cadre. Cette technique, encore très utilisée aujourd’hui n’est ni durable ni résistante. La deuxième option concerne les suspensions flexibles. Dans ce cas précis, les lattes favorisent l’aspect morphologique en s’adaptant au corps de son propriétaire. Vous pouvez ainsi avoir un sommeil réparateur et un confort optimal puisque tous les avantages du matelas sont mis en avant par le sommier.

Pour terminer, il existe des suspensions flexibles avec un curseur de fermeté. Grâce à un système de réglage, vous pouvez modifier la fermeté par exemple au niveau des lombaires, des cervicales et des reins si c’est la zone qui vous fait le plus souffrir pendant la nuit. Vous allez ainsi bénéficier d’un ensemble relaxation sur mesure.

img